L’activité de bébé nageur est une réelle opportunité pour initier bébé au plaisir de l’eau . Un vrai bain d’épanouissement et surtout un moment de complicité entre parents et enfants !

Trouver un environnement sain

bébé-nageur-choisir-sa-piscineAvant de choisir l’établissement dans lequel pratiquer l’activité de bébé nageur, il faut s’assurer que la piscine respecte plusieurs critères :

  • Le bassin doit être conforme aux contrôles d’hygiène et de sécurité.
  • Il faut absolument vérifier que les locaux sont propres, et désinfectés.
  • La piscine doit aussi être correctement ventilée. Pour cela vous pouvez vous fier à l’odeur de chlore.Les piscines sont aujourd’hui sont soumises à des contrôles réguliers afin d’avoir un environnement sain.
  • L’activité de bébé nageur est régie par une circulaire  du ministère de la Jeunesse et des Sports qu’elle doit respecter.

Cependant, la plupart des piscines sont traitées au chlore, et beaucoup de jeunes parents peuvent se demander si ce désinfectant puissant ne va pas être trop agressif voire nocif pour la santé de bébé.

Piscines traitées au chlore

Il existe plusieurs types de piscines: celles qui sont traitées au chlore et celles qui sont traitées à l’ozone. Dans les piscines municipales, le traitement se fait grâce au chlore qui permet de désinfecter. Chaque bassin dispose d’un filtre qui élimine les polluants ainsi que les particules présentes dans l’eau. Cependant, le chlore est un désinfectant tellement puissant qu’il peut provoquer des irritations aux yeux, à la peau et aux voies respiratoires, notamment chez les personnes asthmatiques.
En réalité, le chlore contient des chloramines, substances chimiques volatiles, qui sont à l’origine des irritations. Les effets à long terme peuvent être multiples : asthme, bronchite chronique, toux, allergies et irritations cutanées ou des yeux… C’est la réaction entre l’ammoniac et le chlore qui produit ces chloramines. Cependant si le taux de chloramine est surveillé, il n’y a pas de réels risques.

Piscines traitées à l’ozone

Pour éviter les risques pour bébé, il existe des piscines dîtes « naturelles« . Celles-ci sont en réalité traitées à l’ozone, qui est le désinfectant le plus puissant et le plus naturel qui existe aujourd’hui. Ce traitement naturel permet de détruire  les bactéries, les germes et les virus. Il est donc tout aussi efficace que le chlore mais d’une manière beaucoup plus douce et il est conforme aux règlements de la DASS.
L’eau traitée à l’ozone est comme de l’eau de source, c’est à dire qu’il n’y a aucun produit chimique, et donc pas d’agression pour les yeux, ou d’irritations…

PHMB : une alternative au chlore

Le Polyhexaméthylène est un désinfectant puissant mais beaucoup plus doux que le chlore. On le retrouve dans les désinfectants ménagers. C’est un produit qui est non chloré. Il n’irrite donc pas la peau, et ne dégage aucune odeur forte. C’est une des solutions pour les personnes allergiques et pour les enfants.

A vous de choisir ce qui convient le mieux pour bébé. Vous pouvez aussi demander un avis médical. Il est vrai que le chlore peut donc fragiliser les personnes sensibles, comme les asthmatiques. Cependant, il n’y a pas de contradictions pour les bébés nageurs. Pour les jeunes parents un peu anxieux, pratiquer les bébés nageurs dans une piscine sans chlore les rassurera, et bébé ne risquera pas d’avoir sa peau fragilisée !